Le défenseur du PSG Serge Aurier a été condamné, lundi 26 septembre, à deux mois de prison ferme pour violences sur personne dépositaire de l’ordre public lors d’une altercation avec des policiers à la sortie d’une boîte de nuit parisienne le 30 mai. À l’annonce du verdict, c’est un Serges Aurier était totalement déboussolé. Il ne devrait pas allez en prison la peine étant aménageable. Courage au défenseur Ivoirien.

aurier-prison-ferme-copie

Commentaires

commentaires