Dans une interview accordée au journal El pais, Antoine Griezmann parle de l’homosexualité dans le milieu du football. Selon lui, le sport masculin est assez homophobe. Considéré comme des durs, ce statut de gay jette l’opprobre sur leur carrière footballistique. La férocité et la méchanceté des personnes sont des attitudes tellement fréquentes dans le milieu, qu’il est vraiment difficile de faire son coming-out.

« Les joueurs ne sortent de leurs placards parce qu’ils ont peur de la réaction des supporters ». Et si l’homophobie pousse les joueurs à se faire du mal entre eux ou se faire rejeter de l’équipe, au point même de chercher à se suicider. Pour Grizi, la course au mariage pour tous est encore bien loin sur le terrain des matchs. Nous, on attend le coming-out du premier joueur africain. S’il est garçon, qu’il se déclare. On organisera son mariage. J’ai parlé.




Commentaires

commentaires