On dirait que les rugbymen ont vu que transfert de joueur-là, il y’a de l’argent dedans hein ! Ah, qui est fou ? Donc leur premier “cobaye“ est le rugbyman français de 31 ans, Louis Picamoles. Hier 31 mai, il a été transféré à Montpelier HR qui est son club formateur. Selon l’information, il s’agit d’une négociation de gré à gré entre les Northampton Saints (club anglais) et Montpelier qu’il avait quitté en 2009. On ne nous a pas dit le coût du transfert. Selon des experts du milieu, on est bien parti pour que les transferts deviennent une habitude courante au rugby, tout comme au foot. Mais ce n’est pas sûr que le rugby tienne, il paraît que leur économie est faible.
Ça veut dire qu’en matière de transfert professionnel, le rugby vient de faire son dépucelage ! A qui le tour ?



Commentaires

commentaires